Actualité du dopage



Les images qui accablent Davide Rebellin

30/04/2009 - 7sur7.be - Mb

Extraits

L'empire du cycliste David Rebellin s'est effrondré. Après avoir été contrôlé positif à la CERA, une EPO dite à l'effet retard, lors des derniers Jeux olympiques de Pékin, des images accablantes ont été publiées par le quotidien italien La Repubblica.

On y voit le coureur de l'équipe Diquigiovanni, accompagné de son épouse Selina Martinello, commander des produits dopants dans une chambre d'hôtel auprès du docteur Enrico Lazzaro en 2001. Dans le collimateur de la justice italienne, ce médecin aurait fourni des produits dopants à d'autres coureurs de Liquigas, l'équipe de Rebellin à l'époque. Il avait d'ailleurs été condamné à une peine de prison de 14 mois avec sursis.

(...)

Dans une deuxième vidéo, on aperçoit Rebellin commander de l'EPO, des hormones et d'autres produits interdits. Sa femme, complice des pratiques de Rebellin, reçoit du Kryptocur, un produit qui stimule la production de testostérone.

(...) En raison d'un vice de procédure, les coureurs impliqués dans ce scandale de dopage n'ont jamais été poursuivis. Les images n'ont pu servir de preuve officielle, car elles violaient le principe de vie privée. Rebellin était passé entres les mailles du filet. Il avait toujours nié les faits.

Lire l'article en entier

Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

Pour consulter la première vidéo, cliquez ici.
Pour consulter la seconde vidéo, cliquez ici.


Cette page a été mise en ligne le 30/04/2009.