Actualité du dopage



Larpe en garde-à-vue

04/05/2010 - L'Equipe - Damien Ressiot

Extraits

INFORMATION L'EQUIPE. - Coup de filet à Angoulême. Plusieurs personnes soupçonnées d'être impliquées dans un trafic de produits dopants sont actuellement en garde-à-vue dans les locaux de la police judiciaire d'Angoulême. L'opération, menée conjointement par les services de la gendarmerie de l'OCLAESP (Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique) et de la police locale a abouti notamment dès 6 heures du matin à l'interpellation de Mickaël Larpe, coureur cycliste français de la formation continentale de Roubaix-Lille Métropole, dirigée notamment par Cyrille Guimard. Par ailleurs, selon nos informations, ce même coureur français aurait subi un contrôle positif à l'EPO lors d'un prélèvement effectué la veille de la course Cholet-Pays de Loire, le 21 mars dernier. Ce contrôle, effectué par l'Agence française de lutte contre le dopage (...), alors que la course est inscrite au calendrier de l'UCI et dépend donc de cette dernière en matière d'antidopage, avait provoqué la colère de David Lappartient, président de la FFC, qui avait jugé "illégaux ces prélèvements".

Plusieurs coureurs de la formation lilloise avaient été ciblés par l'AFLD les 20 et 21 mars derniers, l'Agence française disposant à première vue d'informations solides pour cibler ces derniers alors que l'UCI n'avait prévu aucun contrôle sur la course. A cette heure, les analyses effectuées au laboratoire de Châtenay-Malabry, ne sont pas terminées. (...) Pour l'heure, l'opération des forces de l'ordre opérée ce matin à Angoulême est indépendante du contrôle positif de Larpe à l'EPO, même si ce dernier, ainsi que deux autres personnes, devrait subir en garde-à-vue de nouveaux prélèvements.

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 04/05/2010