Actualité du dopage



Le Belge Sentjens reconnaît sa "faute" et arrête sa carrière

11/09/2010 - Le Parisien - avec AFP

Extraits

Le Belge Roy Sentjens (Milram), qui avait d'abord nié s'être dopé lors de l'annonce de son contrôle positif à l'EPO recombinante (...), a finalement reconnu sa "faute" et annoncé hier soir sur son site internet qu'il "met un terme" immédiat à sa carrière. "Je n'ai pas demandé l'analyse de l'échantillon B, car je sais ce que cela contient, a expliqué le coureur de 29 ans. Je voulais un contrat, j'ai une nouvelle maison, un fils, une voiture.

(...) J'ai fauté. En un éclair, j'ai pris la voiture jusqu'à Barcelone. J'étais prêt à faire plusieurs pharmacies où j'aurais pu trouver de l'EPO. Dès la deuxième, j'avais ce qu'il me fallait". En neuf années professionnelles au sein des formations Rabobank (2002-2006), Predictor (2007), Silence (2008), puis Milram, Sentjens (...) a décroché 4 victoires, dont la semi-classique Kuurne-Bruxelles-Kuurne en 2003.

Lire l'article en entier

Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

Malgré cette annonce, Roy Sentjens fit un bref retour dans les pelotons en 2012 et en début de saison 2013 au sein de la modeste équipe De Rijke-Shanks.


Cette page a été mise en ligne le 12/09/2010