Actualité du dopage



Six mois de suspension pour le clermontois Sylvain Georges

31/07/2013 - France3.fr - Evelyne Rimbert


La décision de la Fédération Française de Cyclisme est tombée mardi soir. Six mois de suspension pour le coureur cycliste clermontois Sylvain Georges. Il avait été contrôlé positif lors de la septième étape du Tour d'Italie 2013. Il devrait être à nouveau opérationnel fin novembre prochain.

L'Union Cycliste Internationale réclamait deux ans de suspension et 45 000 euros d'amende à l'encontre du clermontois Sylvain Georges. La Fédération Française de Cyclisme a été beaucoup moins sévère. Six mois de suspension et 2 000 euros d'amende. Pour avoir été contrôlé positif à un produit "anodin" délivré sans ordonnance, l'heptaminol, destiné à soulager ses jambes lourdes.

Une" décision mesurée" qui satisfait ses deux conseils Maîtres Gilles-Jean Portejoie et René Juillard.

(...)

Lire l'article en entier


Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

Il est inexact d'écrire que l'UCI "réclamait" une peine. Les deux ans de suspension et 45 000 euros d'amende ne sont que le rappel de la peine maximum encourue, selon les règlements de l'UCI.

Aller plus loin

Article suivant : 01/10/2013 - Georges, l'UCI fait appel
Article précédent : 03/06/2013 - Santambrogio positif à l'EPO



Cette page a été mise en ligne le 06/08/2013