Actualité du dopage



Dix-neuf prévenus pour un pot belge

04/10/2013 - lavenir.net - Denis Vanderbrugge


Le procès du «pot belge» s'ouvrait hier devant le tribunal correctionnel. Dix-neuf personnes devaient répondre de dopage dans le cyclisme amateur.

«Tout ça pour ça!» La dernière phrase du réquisitoire de premier substitut Jean-Bernard Cambier résumait à merveille l'affaire dont avait à traiter la 18e chambre du tribunal correctionnel de Tournai hier. L'affaire de dopage dite du «pot belge» devait secouer tout le cyclisme national, elle n'aura finalement épinglé que quelques amateurs et anciens professionnels dont les noms sont peu évocateurs pour le grand public.

Tout avait pourtant commencé très fort par des révélations du sénateur Jean-Marie De Decker à l'avocat général de la cour d'appel de Gand en 2006. L'ancien coach de l'équipe nationale de judo promettait un grand séisme au cyclisme belge. En Flandre, la presse s'emballait lorsque le délateur évoquait, sans les citer , trois coureurs importants impliqués dans une vaste affaire de dopage.

Les grandes déclarations allaient cependant très rapidement se dégonfler. (...) Des repérages téléphoniques permettaient en effet de confondre plusieurs personnes liées de près ou de loin au monde du cyclisme mais aucun véritable gros poisson.

Deux filières étaient cependant clairement identifiées. L'une d'EPO, l'autre de pot belge ; «l'infâme soupe à la recette variante» où l'on retrouve parfois de l'héroïne et de la cocaïne. Le 7 juin 2007 (...), plusieurs personnes étaient perquisitionnées et certaines d'entre elles placées en détention préventive.

Jeudi ils étaient ainsi dix-neuf prévenus à être cités à comparaître devant le tribunal correctionnel de Tournai qui héritait d'un renvoi linguistique de son équivalent courtraisien. Parmi eux Pierre Herinne, l'ancien professionnel de chez Lotto, qui a fourni la majorité de ses co-prévenus dont Ludovic Capelle, le champion de Belgique 2001. Herinne était notamment alimenté par une infirmière de l'hôpital de Jolimont. Cette dernière écumait les fonds de tiroirs du service oncologie pour dénicher des médicaments pouvant servir de produits dopants.

Le parquet de Tournai a terminé son réquisitoire en demandant au tribunal des peines avec sursis pour la plupart des prévenus. Hier après-midi, la parole était à la défense. Me Bouchat, le conseil de Pierre Herinne, ouvrait le bal des avocats en demandant l'acquittement de son client. Pour lui, les preuves de culpabilité de l'ancien coureur professionnel ont en effet été obtenues de manière illégale en plaçant l'intéressé sur écoute.

L'affaire a été mise en continuation à jeudi prochain pour permettre à l'ensemble des avocats de plaider.

Lire l'article en entier

Aller plus loin

Article suivant : 04/10/2013 - Dix-neuf prévenus pour un pot belge
Article précédent : 07/06/2010 - Report du procès du "pot belge" avec Ludovic Capelle

Aller plus loin

Article suivant : 15/11/2013 - Le procès du "pot belge" tourne court
Article précédent : 07/06/2010 - Report du procès du "pot belge" avec Ludovic Capelle



Cette page a été mise en ligne le 05/10/2013