Actualité du dopage



Van Dijk suspendu 8 ans pour ozonothérapie

30/11/2013 - rtbf.be - avec Belga


Le Néerlandais Stefan Van Dijk a mis un terme à sa carrière en raison d'une suspension de huit ans infligée par la Commission antidopage belge pour avoir suivi une thérapie à l'ozone chez un médecin belge, annonce Het Nieuwsblad samedi.

Le coureur néerlandais (...), membre de l'équipe belge ­Accent.Jobs-Wanty en 2013, avait dans un premier temps indiqué qu'il rangeait son vélo parce qu'il n'avait pas trouvé d'équipe pour la prochaine saison.

Stefan van Dijk a suivi une thérapie à l'ozone auprès du médecin belge Johan De Saedeleer en 2011, alors qu'il faisait partie de l'équipe Veranda's Willems. "Je souffrais de la maladie de Pfeiffer (mononucléose, ndlr). J'ai suivi une thérapie à l'ozone pour guérir plus vite, pas pour rouler plus vite", s'est défendu l'ancien champion des Pays-Bas.

"Le sang a été manipulé, retiré, traité puis réinjecté dans le corps", selon le parquet fédéral de la Royale ligue vélocipédique belge (RLVB), qui considère cette pratique comme du dopage.

Outre sa suspension, Van Dijk a écopé d'une amende de 10.000 euros. Il est suspendu huit ans parce que ce n'est pas la première fois qu'il est pris pour dopage. Il avait été écarté un an du peloton en 2005 pour avoir tenté de se soustraire à un contrôle hors-compétion.

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 30/11/2013