Brève



Le sang est plus riche Outre-mer

25/01/2010 - cyclismag.com

Extraits

En 2009, sur six épreuves françaises disputées en Métropole et dans les départements d'Outre-Mer (dont les Championnats élites sur route), l'hématocrite des participants semblait plus élevé dans les DOM-TOM., d'après un compte-rendu du conseil d'administration de la FFC dont www.cyclismag.com s'est procuré une copie. Selon les contrôles sanguins inopinés, l'hématocrite variait de 36,3% à 47,9 % sur le continent, avec un pic enregistré lors du Championnat de France sur route fin juin. En août, les tests pratiqués sur le Tour de Guadeloupe ont donné des valeurs supérieures : 39,8% à 49,3%. Treize cas sont considérés comme suspects. "Si le prélèvement avait été effectué en Métropole par notre laboratoire agréé, un [coureur] n'aurait pas pu repartir", a annoncé le Dr Alain Calvez, vice-président de la FFC et membre de la commission médicale de l'UCI.

Conclusions du Dr Calvez (...) : "La situation paraît se stabiliser en Métropole (...) elle ne parait pas se régulariser en Guadeloupe, pour ne pas parler des autres comités d'Outre-Mer qui n'ont pas été contrôlés."

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 25/01/2010