Actualité du dopage



Leif Hoste demande l'acquittement

07/11/2013 - 7sur7.be - avec Belga


Les plaidoyers dans l'affaire de dopage concernant l'ancien coureur cycliste Leif Hoste ont eu lieu jeudi midi devant la Commission disciplinaire de la Royale Ligue vélocipédique belge (RLVB), à Bruxelles. "Nous demandons clairement l'acquittement", a déclaré Johnny Maesschalck, l'avocat de l'ancien coureur flandrien, aujourd'hui âgé de 36 ans.

Le procureur fédéral de la RLVB Jaak Fransen requiert une amende de 297.500 euros au nom de l'UCI parce que le passeport biologique de Hoste montrait des valeurs sanguines suspectes à la fin de sa carrière. Selon l'UCI, qui n'était pas représentée à la séance, ces résultats démontrent l'usage de produits dopants.

Maesschalck a plaidé la défense de Hoste en argumentant que les échantillons sanguins n'avaient pas été transportés par l'UCI selon les lignes directrices de l'agence mondiale antidopage (AMA). "Ces échantillons sont donc non valables, tout comme le passeport biologique. On ne peut utiliser ce genre de passeport comme preuve directe de dopage. De plus Hoste n'a jamais été contrôlé positif", selon l'avocat, qui a réclamé l'acquittement et juge l'amende beaucoup trop importante. "Ceci n'est pas acceptable éthiquement et juridiquement".

Le procureur a réagi en expliquant que "l'importance de l'amende était en proportion avec ce que Leif Hoste avait gagné au cours de sa carrière. Normalement une suspension de deux ans l'attendait, ce qui n'est plus possible étant donné que Hoste n'est plus un coureur en activité."

Le président de la commission Buyle a prévenu que le verdict tomberait avant fin 2013. (...)

Lire l'article en entier

Aller plus loin

Article suivant : 17/12/2013 - L'UCI ouvre une procédure disciplinaire contre Tiernan-Locke
Article précédent : 29/09/2013 - Tiernan-Locke doit s'expliquer



Cette page a été mise en ligne le 08/11/2013