Actualité du dopage



L'UCI a couvert Laurent Brochard après son contrôle positif

09/03/2015 - lequipe.fr - G. S.

Le rapport de la Commission indépendante de réforme du cyclisme (CIRC) sur le dopage (...) s'attarde notamment sur l'exemple de Laurent Brochard, (...) champion du monde en 1997 à Saint-Sébastien et contrôlé positif à la lidocaïne sur cette épreuve. «L'UCI a agi en violation de son propre règlement antidopage en demandant à l'entourage du coureur de délivrer un certificat médical après qu'il a subi ce contrôle positif (donc antidaté) alors qu'il n'avait pas déclaré l'utilisation de cette substance, dénonce le rapport. Une procédure disciplinaire aurait dû être ouverte contre Brochard (...). L'UCI avait une approche très flexible de l'application de ses propres règles et des exceptions étaient accordées sans aucune justification. Ce cas constitue une sérieuse entorse à ses obligations de gouvernement du sport cycliste.»

Lire l'article original



Cette page a été mise en ligne le 10/03/2015