Dossier dopage



Fabian Cancellara soupçonné de dopage mécanique

01/06/2010 - Le Point

Extraits

Fabian Cancellara avait-il un moteur dans son vélo lorsqu'il a remporté le Tour des Flandres et le Paris-Roubaix en 2010 ? C'est un ancien coureur cycliste italien, Cassani Davide, aujourd'hui consultant pour la RAI, qui a lancé la rumeur. Il soupçonne le coureur suisse d'avoir utilisé un vélo doté d'un moteur miniature, une batterie d'une puissance de 50 watts insérée au niveau du pédalier.

Invraisemblable, mais possible. "Mécaniquement, c'est tout à fait envisageable" explique Yvon Madiot, directeur sportif adjoint de l'équipe de la Française des jeux. "Les vélos sont très peu contrôlés pendant les courses." Du côté de l'Union cycliste internationale (UCI), son porte-parole Enrico Carpani affirme que l'existence de ces vélos ne fait pas de doute : "On savait déjà qu'il y avait des produits sur le marché. On les surveille." L'UCI a d'ailleurs annoncé qu'elle ferait une "mise au point" dans quinze jours. Mais pour l'instant, il insiste : "Il n'y a pas d'affaire Cancellara."

Si l'UCI ne compte pas ouvrir d'enquête pour l'instant, elle s'est tout de même procuré les vidéos de la RAI. (...) Quant au principal concerné, surnommé "Spartacus" pour sa puissance physique hors du commun, il s'est dit consterné : "C'est totalement faux. En fait, au mieux c'est une blague. Mais c'est une triste histoire."

Voir la vidéo :


Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 01/06/2010