Brève



Cyclismag monte dans la voiture balai

31/01/2011 - cyclisme-dopage.com - Stéphane Huby

Après 7 années de présence sur l'Internet, cyclismag.com a annoncé hier soir qu'il cessait ses activités.

Cyclismag n'avait pas choisi la facilité. Bien que bénévole, le site s'est montré plus professionnel et exigeant que bien des sites qui sont nés (et souvent morts) avant ou pendant ce septennat. Recherchant inlassablement de l'information, de la vraie (pas celle recopiée des dépêches d'agence), Cyclismag pouvait parler d'obscures courses asiatiques comme du Tour de France ou des dernières manipulations d'Armstrong. Sachant prendre de la distance, ou plutôt de la hauteur, Cyclismag savait lire derrière la communication plus ou moins bien huilée des équipes, des organisateurs ou des fédérations. Cyclismag n'avait pas que des amis dans le milieu cycliste. C'était bon signe.

Les animateurs de Cyclismag se sont épuisés. Mais avec un tel niveau de professionnalisme, c'est finalement miracle que des bénévoles aient pu faire vivre ce site pendant 7 ans. D'autres auront moins de mérite à durer plus longtemps. S'ils durent...

Je m'enorgueillis d'avoir eu Cyclismag parmi mes (mauvaises) fréquentations et d'y avoir commis quelques brèves et faits du jour. Ce n'était pas rien qu'un site animé par des passionnés de cyclisme ouvre ses portes à l'auteur de cyclisme-dopage.com. Surtout quand celui-ci avait fait savoir son scepticisme lors du lancement, il y a sept ans. Ce site ne ferait pas long feu, croyais-je, et surtout ne réussirait pas à être différent des autres comme il l'ambitionnait. Je me trompais lourdement. Tant mieux.

Ce soir cyclisme-dopage.com se sent un peu plus seul sur la toile. Rigueur, passion et humour aurait pu être la devise de Cyclismag. La voie à suivre pour cyclisme-dopage.com est tracée. C'est déjà ça.

Adieu Cyclismag. Merci et bravo pour tout.




Cette page a été mise en ligne le 31/01/2011